Editorial : L’approche par les processus est-elle toujours actuelle ? (Suite)

emmanuel-menager 

Tout responsable doit connaître et comprendre les processus dont il a la responsabilité, bien distinguer l’erreur, de la faute et se laisser la possibilité de les modifier pour maintenir la quête continue d’une performance durable et globale. Les pays et les entreprises en pointe sont souvent sensibles à une démarche processus structurée, collaborative et pas seulement descriptive. Respecter des normes, des règles est nécessaire pas suffisant pour se développer dans la compétition mondiale que nous connaissons aujourd’hui.

Le processus est indispensable à toutes évolutions car on n’améliore que ce que l’on maitrise. La maitrise ne veut pas dire rigidité surtout dans la nouvelle économie mais exige de se doter de moyens pour disposer d’une agilité en phase avec les réalités de l’environnement. Le capitaine ou pilote doit intégrer les éléments qui sont parfois déchainés pour tenir le cap et arriver à bon port ! Il s’est formé, a reproduit de nombreuses fois les manœuvres en temps calme afin de les exécuter au mieux dans la tempête. Les exemples sont nombreux dans les sports collectifs de haut niveau de la nécessité de reproduire n fois les combinaisons pour que dans le feu de l’action l’équipe puisse relever les défis. Il est intéressant de noter que de nombreux entraineurs sont devenus des coachs d’entreprise !

Le processus n’est pas un composant stable, il doit tenir compte du passé récent, laisser la place à l’initiative et être le creuset des innovations futures. Les principales innovations disruptives sont le fruit d’observations, d’analyses et parfois d’erreurs avec parfois des obstacles réglementaires, organisationnels, technologiques qu’il faut savoir identifier et surmonter pour être efficacement disruptif.

Comment peut on rester aussi aveugle dans le management d’entreprise alors qu’il existe à porter de main des solutions capables de structurer l’analyse sur le passé récent, réagir au travers de séquences de plus en plus courtes, se projeter avec une agilité inimaginable il y a seulement quelques années dans une économie où la « disruptivité » devient un atout indiscutable ?

Pour échanger sur ces sujets je vous invite à nous retrouver le 11 AVRIL 2018 à la prochaine conférence annuelle de Processway www.processway.org

Emmanuel Ménager EXPROPERF

emmanuel-menager

 

 

 

Recent Posts

Leave a Comment